Archives Akashiques

Dans l’Inde ancienne, les Archives Akashiques correspondent à une bibliothèque qui renferme chaque évènement naturel, et chaque action humaine, depuis le commencement de l’univers. Cette bibliothèque se situerait dans le monde éthérique et serait consultable par les sages ou les initiés qui en connaitraient l’accès.

Plus près de nous, Gurwitsch et Weiss (1921) et Ruppert Sheldrake (années 80) soulèvent l’hypothèse des "champs morpho-génétiques". Jeremy Narby, avance à sa manière le potentiel de la cristallisation de la mémoire au sein du junk ADN. Matti Pitkänen et l’équipe russe de Pjotr Garjajev, se penchent plutôt sur l’hyper-communicabilité de l’ADN et sur ses fondations quasi grammaticales. En somme sur son langage et sur sa transmission.

Ces approches rationnelles expliqueraient nombre de phénomènes liés aux perceptions extra-sensorielles. Le point le plus remarquable est de réaliser que l’ensemble informatif de l’ADN, se comporte comme une bibliothèque dynamique.

Le parallélisme avec le Cyber Espace est tentant. La question est de définir si ce parallélisme découle du schème transcendant de la nature, ou si nos technologies actuelles induisent cette interprétation.

HCS texte du 23/04/07