Electrokinetics The Electrokinetic Laboratory

Divers prototypes, Cité Internationale des Arts, 2003. The Electrokinetic Laboratory

Laboratoire, Vue d’atelier, Paris 2003. The Electrokinetic Laboratory

Aile volante, Bois de balsa, aluminium, fil de cuivre, 40Kv, Paris 2003 The Electrokinetic Laboratory

Soucoupe Volante, Bois de balsa, aluminium, fil de cuivre, 40Kv, Paris 2003

Journal de bord

Quand une sculpture ou un objet cherchent à s’émanciper des lois de la gravitation, alors on peut considérer que cette sculpture ou cet objet s’animent dans un continuum d’espace et de temps. Cet chose animée va par conséquent, et en interagissant avec l’entropie universelle, retourner dans le continuum de référence, la somme de l’énergie nécessaire à son animation.

Cet exemple est valable pour une pierre jetée dans l’air. Cependant dans cet exemple, l’énergie motrice qui permet de lancer cette pierre provient d’un complexe bio-énergétique et psychique que constitue par exemple un être vivant.

Les recherches présentées ici, cherchent a démontrer un phénomène similaire, mais dont les composants, réduits, se résument à une fine structure en bois léger, une surface de métal, du fil de cuivre et d’un courant électrique de très haut voltage.

Les Electrokinetics sont donc des objets mobiles, animés à partir d’un plan, qui du point de vue de l’observateur, bien que la Terre tourne autour de son astre et que l’ensemble du système solaire évolue autour du noyau galactique, est un plan fixe. L’énergie qui les anime tend à les pousser vers le haut, et leurs mouvements traduisent, bien que parfois de manière erratique cette poussée verticale.

Ces recherches ont conduit à la "Table du Bateleur"

Observations physiologiques lors de l’activation des prototypes

L’activation prolongée des prototypes provoque un effet notoire sur le métabolisme. Même après quelques secondes d’activation, on peut sentir un goût métallique dans la bouche, caractéristique d’un fort rayonnement électromagnétique, une impression bizarre dans les dents ainsi qu’un impact assez violent sur le cervelet qui semble pris dans un étau.

Des modifications de la perception sensorielle se produisent pendant une expérimentation prolongée et semblent se maintenir bien après l’interruption de l’expérience.

La stimulation brute du cortex reptilien, par la promiscuité des forts champs électromagnétiques provoque l’immersion dans un état de conscience particulier. L’environnement semble se brouiller et semble glisser vers un plan de représentation parallèle, grossier et inquiétant.

Observations sur les changements climatiques soudains

Cela concerne une expérience menée pendant la canicule de 2004. Après l’actionnement du dispositif électrokinétique il s’est produit une averse soudaine de pluie et de grêle dans un rayon de 100 mètres autour du dispositif.

La corrélation entre l’actionnement du dispositif éléctrokinétique et l’averse soudaine de grêle peut n’être qu’une simple coïncidence. Ce qui est par contre étrange c’est que hormis quelques témoins du phénomène, la chute de grêle et de pluie soudaine n’a pas été remarquée depuis d’autres lieux aux alentours.

Les dispositifs électrokinétiques en dehors du fait qu’ils génèrent une quantité phénoménale d’ions positifs (2 000 000 ions +/cm cube à 20 cm du prototype), produisent aussi de grandes quantités d’ozone (O 3). Or les particules ionisées influencent les mécanismes climatiques. Peut être une explication probable.

Développement

Par la suite en 2006, l’idée fut de contenir cette énergie fixée en un point fixe, tout en lui imposant un mouvement circulaire, légèrement incliné, et de même inclinaison que l’axe terrestre par rapport au plan de l’écliptique. Le but de cette expérience a été de créer un vortex.

Les résultats de l’activation du générateur de vortex on été concluants, et ses effets ont continué bien après l’arrêt du générateur. Ces effets furent perceptibles pour des personnes sensibles, deux jours après l’extinction du dispositif. Le soir même de l’expérience, soit environ cinq heures après l’expérience, un tremblement de terre de faible amplitude a été localisé avec un épicentre situé à 10 Km de profondeur. Cette expérience s’est produite dans le sud de la France, dans l’Atelier Expérimental de Clans, et ne fut plus jamais reproduite.

Les seules traces figurent sur cette vidéo:

Liens

Ghostbuster

Elements radiatifs

Vortex

Le Bateleur