The Red Boutton Day

“Une course contre la montre pourrait se définir par des notions d’espace, de temps, de distance et d’urgence. Cela entend aussi l’inéluctable échéance, souvent funeste ou redoutée, à laquelle on pourrait se soustraire par une quelconque action désespérée, héroïque ou finalement poétique. Et paradoxalement, qu’il s’agisse d’échapper à un péril en atteignant un lieu sûr, ou de se placer en situation de péril pour échapper à l’endormissement des sens et de la raison, c’est bien quand le prédateur se fait sentir, que le Monde, fait silence et écoute. Et la Terre ainsi que les êtres qui la peuplent frémissent quand ce prédateur s’apprête à dévorer l’espace et le temps, diluant l’angoisse ou l’excitation dernière, dans une infinité sans nom." HCS 2008.

Cette installation éphémère réalisée au cours d’une résidence éclair au Labomedia à Orléans en 2008, se posait comme une cellule de veille, comprenant un dispositif de captations électromagnétiques hétéroclite, en réponse aux premiers test du LHC de Genève.

Réalisation Marie Christine Driesen et Horia Cosmin Samoila, résidence Labomedia, Orléans.

Quelques éléments de l’installation: Galvanomètre végétal et Détecteurs gravimétriques basés sur les circuits de Gregory Hodowannec.

The Red Boutton Day The Red Boutton Day The Red Boutton Day The Red Boutton Day The Red Boutton Day