Sculpture Invisible

Exposition "I still believe in miracles, part 1", Couvent des Cordeliers, Paris.

Invisible Wall Painting

Invisible Wall Painting

Projection murale orthogonale d’une Empreinte Géomagnétique, lumière UV et encre invisible, Horia Cosmin Samoïla, 2005.

Dans le contexte de l’exposition, le dessin mural, reproduisait la projection orthogonale de la sculpture invisible, située a une distence d’un mètre et demi du mur. C’est à partir de cette distance que l’on pouvait appercevoir les lignes du dessin de cette sculpture immatérielle, apparaître sur le mur. L’environnement était éclairé en lumière de jour, et à plus de deux mètres de distance, le dessin mural devenait lui même invisible. La photographie ici présentée fait office d’archive et à été réalisée en lumière tamisée, pour faire surgir les détails de la sculpture invisible.

recherches